Guide débutant revo 1.5


1/ Introduction
2/ Montage revo
3/ Positionnement parking
4/ Décollage
5/ Pilotage de base du revolution
6/ Echelle de nœuds, choix des lignes.
7/ Conclusion

1/ Introduction :

En tant que débutant, on s’est tous posé plus ou moins les mêmes questions sur le revolution. Je vais essayer d’y répondre ici.
Je vais déjà commencer par vous enlever un doute : en regardant les autres ou en visionnant des vidéos, si vous vous dites « ce n’est pas possible, je n’arrive pas à faire comme eux, mon cerf-volant doit avoir un problème ». La réponse est « non », votre cerf-volant va sans doute très bien. Il y a peut-être des petits « réglages » à faire, mais c’est petits réglages ne sont rien comparé à la maitrise du pilotage. Et pour en avoir testé quelques uns, après environ deux ans de pratique, je ne suis pas vraiment capable de sentir le mieux que ca apporte. Donc, pour arriver à faire comme eux, il faut pratiquer, pratiquer, et encore pratiquer.
Bien sur, je me considère encore un débutant, ce guide est loin d’être complet, j’essaie juste de partager ce que je sais, ce qu’on m’a transmis et de répondre à toutes les questions que j’ai pu me poser quand j’ai commencé.
A la question, « le revolution est-il un bon cerf-volant pour commencer quand on n’a jamais rien fait d’autre ? » Je réponds « oui ». Les premières heures ne sont pas simples, mais je trouve que les bases du pilotage viennent relativement vite. Le but de ce guide est de ne pas avoir peur justement de franchir le cap. Le revolution est un cerf-volant génial capable de faire ce que nul autre cerf-volant peut faire. Ca serait dommage de passer à coté par peur de s’y mettre.

Pour se mettre d’accord sur les termes employés :
Les lignes de freins sont les lignes du bas des poignées.
Les lignes avants sont les lignes du haut des poignées.
Tirer les avants : mimez quelqu’un qui boit une bière au goulot. Le geste est pratiquement le même (sans mettre les poignées dans la bouche, bien évidemment).
Tirer les freins : mimez quelqu’un qui renverse sa bouteille de bière devant lui en poussant le pouce vers l’horizon


2/ Montage du revo :
Le revolution est composé de la voile et de 5 barres de carbones : 3 barres dans le bord d’attaque, 2 barres verticales.
La barre centrale du bord d’attaque dispose de raccords internes sur lesquels vont s’enfoncer les deux barres extrêmes.
Les deux barres verticales se montent derrière le revolution et non coté bridage.
Faites attention à ce que le bridage soit bien positionné, que les brides ne fassent pas de tours sur elles-meme.
Il faut monter le revolution bord d’attaque face au vent.

Montage et démontage du revolution par Barresi :




Les lignes se fixent par nœuds à tête d’alouette sur le bridage du revolution.
Les lignes se fixent également par tête d’alouette sur la bride des poignées.
Si vous ne savez pas faire un nœud à tête d’alouette, vous pouvez télécharger une vidéo ou j’explique le nœud ici :
http://rdv.kite.free.fr/tutaux_video/noeud_alouette.avi
Il est conseillé de faire une échelle de nœuds à ses poignées pour régler la taille des lignes (voir paragraphe échelle de nœuds).


Enroulage et déroulage des lignes à la Barresi :




Etrangement, il n’enroule pas ses lignes en faisant des 8 sur sa plaquette. Je crois qu’il est quand même mieux d’en faire.

3/ Positionnement parking :

En station de parking, c'est-à-dire, cerf-volant au sol, le revolution doit être bord d’attaque face contre sol.



De cette manière, le cerf-volant ne peut pas décoller tout seul. Je vous conseille d’utiliser des sardines ou une sorte de piquet pour bloquer les poignées et ainsi pouvoir décoller le cerf-volant seul et sans difficulté. Pour cela les poignées doivent être bloquées au niveau des lignes avants, les lignes de freins vers le cerf-volant (comme on peut le voir sur la vidéo de Barresi ci-dessus).
Attention, si vous avez du monde à se balader sur le spot, dans cette position (lignes tendues et poignées bloquées au sol par le piquet) vous tendez un piège aux passants. Les lignes sont peu visibles, les gens se prennent facilement les pieds dedans, et je ne vous parle même pas des chiens. Si vous restez longtemps sans voler, il vos mieux laisser le revolution à plat au sol, bord d’attaque vers le vent et les poignées non bloquées. De cette manière, les lignes reposeront au sol sans tension.

4/ Décollage :

Ca y’est, vous êtes prêt à décoller ! Pour cela on prend les poignées. Le revolution étant à l’envers, veillez à ce que lignes de gauche et celles de droite se croisent.
Pour le décollage, bord d’attaque au sol, il faut tendre les lignes de frein et tirer en arrière (ou faire quelques pas en arrière les lignes de freins tendues). Pas la peine d’y aller comme une brute. On remet le cerf-volant à l’endroit et on le repose tout de suite, parce qu’il y normalement des tours dans les lignes à enlever. On tourne les poignées pour enlever les tours dans les lignes. Faites deux tours dans un sens, si, y a toujours des tours dans les lignes, c’est que c’est sans doute pas le bon sens. Donc, plus ou moins 4 tours dans l’autre sens. Pour le premier décollage, faites attention qu’il n’y a pas de monde trop proche du cerf-volant, avec les tours dans les lignes on peut ne pas très bien controler la trajectoire du cerf-volant.
Une fois que les tours dans les lignes sont enlevés, voila, tout est bon, il y a plus qu’à voler. On tend les lignes avant et on tire (ou on fait quelques pas en reculant).

5/ Pilotage de base du revolution :

Le revolution est un cerf-volant 4 lignes qui ne se pilote donc pas comme un deux lignes. Si vous avez pratiqué du cerf-volant 2 lignes, oubliez dans un premier temps, de tirer sur les bras pour faire prendre une trajectoire au revolution. Le révolution se pilote plutot avec les poignets, bien que plus tard, avoir un bras décalé permet de faire des trajectoires transversales ou d’ajuster la prise au vent du cerf-volant lors de manœuvres.

Pour décoller et maintenir le revolution en vol vous appliquez une tension sur les lignes avants (c’est là qu’il faut mimer le geste de boire une bière au goulot avec une bière dans chaque main). Mais le révolution se pilote essentiellement sur l’action des lignes de frein. Par exemple, une petite tension sur la ligne de frein de droite fera virer le revolution vers la droite. Pour comprendre l’action des freins, il vaut mieux commencer par positionner le cerf volant proche de la position zénith (en haut de la fenêtre au centre) et appliquer des petites tensions sur la ligne de frein droite et la ligne de frein gauche pour apprécier le comportement du révolution.
Vous pouvez faire aussi des montés et des descentes en gardant le revolution bord d’attaque vers le haut. Pour cela, tirer les avant pour monter. Tirer très doucement les freins pour descendre. Le but est de trouver le bon dosage sur chaque poignée pour que le revolution monte et descende en restant droit. Il n’y a normalement pas à tirer les bras. Si le vent est constant, il y a juste à jouer avec les poignets (boire une bière dans chaque main pour monter, renverser une bière dans chaque main pour descendre).

Si vous appliqué une petite tension rapide sur le frein droit et que le revolution se retrouve bord d’attaque vers le coté droit et que vous voulez maintenir cette trajectoire, voici la position que vous devez adopter :




Les poignées sont en position horizontale ou presque et le corps et légèrement pivoté vers la gauche. Dans cette position du corps, le bras gauche reste libre pour etre reculé ou avancé pour faire monter ou descende le revolution en le gardant de coté. Vous pouvez voir sur la photo ci-dessus l’influence du mouvement du bras sur le revolution. Le mouvement du bras gauche applique une tension sur la demi-aile haute. Selon la tension, le revolution monte ou ca descend.

C’est exactement l’inverse si le revolution est tourné vers le coté gauche. Le corps sera un peu pivoté vers la droite et c’est le bras droit qui influencera sur la monté ou descente du revolution.

Piloter le revolution bord d’attaque vers le sol (en reverse) :
La position des poignées est la même que si le revolution était bord d’attaque vers le ciel. Par contre, pour faire monter le revolution en position reverse, il faudra désormais tirer sur les freins et non sur les lignes avants. Ce n’est pas chose facile. Ca viendra avec le temps. Il faut juste maitriser le minimum en reverse pour pouvoir reposer le revolution bord d’attaque au sol pour le maitre en position de parking. Toujours est-il que si vous voulez évitez le crash au sol en position reverse, tirez les deux freins !

Un exercice à faire :

Le revolution posé bord d’attaque face contre terre. Tirez les freins de manière à ce que le revolution décolle en reverse d’environ 50cm. Essayez de maintenir le revolution dans cette position la. Si vous perdez le maintien du revolution stoppé en reverse, reposez le au sol et recommencez.

Si, parce que le revolution est bloqué, une ligne coincée ou autre, vous devez revenir vers votre revolution (une petite marche de la honte comme on dit) ne le faites surtout pas avec vos poignées en main. A coup sur, vos lignes s’entortilleraient sur elles-mêmes et vous serez bon pour un gros démêlage. Plantez vos poignées dans le sol (les de freins vers le revolution) grâce à votre piquet que vous aurez gardé dans une poche et ensuite vous pouvez allez vers votre révolution.

Tutorial de pilotage par Barresi :

 



6/ Echelle de noeuds, choix des lignes

 

revo 1.5



L’échelle de nœud consiste à rajouter des brides avec des nœuds de 8 espacés d’environ 1.5cm sur les poignées. 4 brides en tout, 2 pour les avants, 2 pour les freins. Une bride commence par une boucle pour la fixer par tête d’alouette à la bride déjà présente sur les poignées et comprends environ 5 nœuds.

Cette échelle de nœuds permet d’affiner le réglage des lignes soit pour un légé défaut d’égalisage des lignes, soit pour rallonger ou raccourcir les lignes d’avants ou de frein.

Dans tous les cas, il est préférable d’avoir des lignes parfaitement étirées et égalisées. Je vous conseille au début de voler avec les lignes avants et les lignes de freins de même longueur. Par la suite vous trouverez un réglage qui vous convient mieux. Certainement en raccourcissant un peu les lignes de freins par rapport aux lignes avants. Dans ce cas la vous aurez juste à reculer l’attache des lignes de freins sur l’échelle de nœuds. Votre taille de ligne de frein vous appartient. L’idéal est de vous sentir dans une positions de poignets à l’aise quand le revolution est en position stoppée bord d’attaque vers le ciel. Vous testerez différents réglage pour trouver cette bonne position.

Ce qu’il y a des sur, c’est que des lignes de frein un peu plus courtes que les lignes avants facilite un petit peu le pilotage en position reverse.

Pour le choix des lignes :

Pour débuter, des lignes de 25m sont sans doute préférable. La résistance des lignes entre 40kg-55kg convient parfaitement pour un revolution 1.5.
Par la suite, des lignes d’une longueur de 36m sont généralement la norme pour voler en team. Cette longueur permet d’avoir une plus grande fenêtre et peut avoir un avantage dans le très petit vent.

Marque des lignes : les laser pro gold sont apparemment reconnues pour être les meilleurs. Moi, pour le moment, j’ai des skyline de 25m en 55kg. L’année prochaine, j’achète des laser pro gold de 36m en 40kg.

Quant aux poignées, il est préférable de garder les standards au début. Les poignées longues servent plus pour le free style car elles apportent plus de réaction sur les freins. En débutant, on a généralement tendance à faire des mouvements brusque, de poignées longues augmenterait les mouvements et n’apporteraient rien de bon.

7/ Conclusion :

Voila, c’est un début. J’espère avoir été assez clair. J’apporterais quelques photos ou vidéos pour que ce guide soit plus clair. En fonction de ce que j’arrive à faire, au niveau de la pratique, au niveau réalisation photo/vidéo, j’essaierai d’approfondir ce tutorial.

Si d’autres personnes veulent agrémenter ou corriger ce guide, n’hésitez pas, faites moi signe. Si y a d’autres questions, pareil, n’hésitez pas. Le but est de faire un guide le plus complet possible.

En attendant, je ne peux que vous conseiller de regarder les vidéos tutoriels de la chaine kitelife sur youtube (certains sont sous-titrés en français) :

http://www.youtube.com/user/kitelife#p/a

ou ici : http://www.learnkites.com/

ou sur le chaine de Watty :

http://www.youtube.com/user/WattyRev

et d’admirer les vidéos de Polo sur son site pour se donner du courage :

http://www.thepolosite.info/?page=Videos.htm#video16

Et les autres qu’on trouve un peu partout. Merci à tous ceux qui partagent.

sommaire 11