Ze test of ze mois - Le Matrix
par Alexandre Pinto

Ce cerf-volant exceptionnel dessiné par Andy Preston n’est pas une nouveauté bien sur. Il est né du désir de combiner Cerf-volant de ballet et de freestyle.Depuis les pilotables polyvalents ont évolués, qu’en est-il du Matrix

testma1

Le Matrix-Flexifoil International

Vol solo

testma-2

Vol en team

Le Matrix demande de la puissance, son vol est régulier, stable. Malgré son apparence plus contemporaine, le pilotage m’a beaucoup rappelé celui du North Shore : il nécessite des gestes amples et bien dosés.

La fenêtre d’évolution est importante (170 degré à 8 km/h 19° C), ce qui permet aux pilotes de team de voler “distants”. Sa plage de vent est raisonnable, bien qu’a 2 beaufort il faille déjà être bien ancré au sol ! En réglage standard sa vitesse est plutôt lente, en méga team il était a la traine. C’est plutôt un bon point pour les team débutants ou pour la révision des figures imposées. Le Matrix est une bonne évolution des C.V. de ballets “traditionnels” tout en étant plus accessible.

.Réglages Le réglage, pas évident, reste efficace , précis et complet (2 repères blancs pour l’angle, aucun pour le virage) Les brides permettent un réglage plus fin grâce au brin noir tous les 0,5 cm. Le réglage du virage est plus délicat car il faut détendre complètement la tête d’alouette située sur la bride exterieure. Il est livré avec un jeu de bride “freestyle” à monter.

Bien qu’il soit parfaitement maîtrisé par Carl Robertshaw, le Matrix n’est pas une référence en vol individuel. Sa grande précision est un handicap pour l'exécution de tricks. Pour les figures imposées, pas de problèmes, les angles sont francs, les courbes sont nettes et constantes. Le Matrix dévente facilement, trop parfois, et sur un stop un peu vif, le bord de fuite a tendance a venir se coller sur les vergues. (j’ai envisagé de changer les tendeurs de voiles trop souples pour éviter cela) Il tient bien sur le dos, l’insane s’est révélé aisé. Les axels sont amples et bien plats, mais les enchaîner demande de la pratique et un timing assez lent. La mise en fade est douce, dans cette position il reste stable. Par contre il lui faudra plusieurs mètres pour revenir en position de vol.

Conclusion Le Matrix est un C.V. sportif. Il répond bien à son cahier des charges. C’est un bon choix pour le team débutant, on lui préférera un C.V. plus technique comme le Rialto ou le Lithium, dans le cadre de prestations dynamique. Reste le prix (environ 1800 f en standard) mais son design et sa qualité générale peuvent convaincre. A.P.

flexilfloi

Version testée Standard, voile Icarex/Dacron, structure skyshark 5P, connecteur Exel,bridage turbo “précision”, niveau confirmé. Conditions: réglage intermédiaire, 4 à 12 km/h réguliers, 15 km/h irrégulier lignes laser pro 45 et 65 kg  

Par Alex Pinteau

sommaire-test