TEST  : L' OPIUM de R' SKY
par Alexandre Pinto

Encore une preuve du dynamisme* de la désormais célèbre marque du Béziers : ce nouvel appareil va faire pâlir d'envie les autres modèles de votre housse, voire les détrôner. C'est Éric Berthaud, responsable de la boutique "Le toit du monde" qui a réalisé ce test, vous aurez cependant reconnu son style percutant. Il n'empêche que L'Opium doit être consommé sans modération, celui la en tout cas ;-) A.P 

opium

 

Chantilly dimanche matin, le ciel ……et bien il y en a pas !

Le brouillard a envahi le terrain et rien ne le fera bouger de là.

Mauvaise journée pour essayer le dernier appareil de chez R-SKY.

Faute de vent je me rends au café du coin ou je m'hydrate avec rage à cause de ce  vent qui n’est pas là quand on a besoin de lui.

Mais quand enfin il revient, je suis tellement ivre que je ne peux plus faire l’essai du kite que j’ai d’ailleurs troqué contre quelques bières au gérant du café ou je me suis rendu. L’essai pourrait se terminer là, mais j’ai demandé à Maurice le patron du café de bien vouloir faire le test à ma place vu que j’ai quelques difficultés à me tenir debout même assis, c’est pour dire.

C’est donc Momo qui se colle le test de L’OPIUM.

-Salut je vous apporte quoi ?

-Non ! Momo, tu n’es pas au café mais sur le terrain pour un essai. Ok!

- Ah ouais !c'est vrai !

L’Opium est le dernier kite conçu et fabriqué par R-SKY, l’artisan Français du cerf-volant de compétition et le génial organisateur du Tricks Party, compétition bien connue de tous les pilotes du milieu.

L’Opium est un cerf-volant de 220cm d’envergure, la peau est en icarex pc 31 et mylar tramé, les bords d’attaques ainsi que les bords de fuites sont en dacron. Le nez est lui aussi en dacron recouvert d’une sangle pour le rendre plus rigide et résistant. La peau est assemblée par collage des panneaux et cousue en zigzag trois points ou point droit selon les endroits. Les renforts aux niveaux du top-cross et de la croix centrale sont en dacron et sont les bienvenus, ainsi que ceux des tendeurs sur la voile, qui sont en mylar. La structure des bords d’attaques est en carbone 6mm ainsi que le longeron et le top- cross*. Les vergues sont quant à elles en G-force ul pour une meilleure rigidité.

*cerf-volant*vergue supérieure

opium 1

Le bridage est de type turbo avec une quatrième bride (mise à disposition sur simple demande) qui part des pointes d’ailes et rejoint la bride basse, celle-ci a pour effet de mieux maintenir l’Opium en fade et de faciliter le back-spin. 

La connectique est un mélange de A.P.A et de FSD. Le design de l’Opium est à mon goût très réussi mais, je vous laisse seul maître dans ce domaine.

La finition est comme à son habitude de très bonne facture. On ne peut attendre moins de la part de R-SKY. Seul les fils de tension de la voile et le nerf de chute aux bouts des pointes d’ailes fait un peu défaut face à la qualité du reste du kite, cela dit le fabricant

a corriger depuis mais fallait bien lui trouver un défaut…

Les conditions le jour du test ne sont pas super. Le vent tourne autour des 8km/h et monte en rafale à 20 km/h. Ca tourne de partout et donc au final la fenêtre n’est pas très exploitable. Malgré ces conditions peu favorables, l’Opium se montre très précis dans ses trajectoires. Les angles sont nets et les lignes droites sont très stables. La vitesse n’est pas trop importante même dans un vent soutenu. L’Opium ne survire pas et se maintient bien dans la trajectoire voulue. La présence en ligne reste correcte même avec 23 km/h. Côté free style ça déménage dure !

Pour éviter de vous noyer dans les détails, je dirai que peu de figures résistent à ce kite. Back spin, wap doo wap, slot machine, sont des exemples de figures que l’Opium passe avec peu de difficultés, à condition bien sur de les connaître un minimum. La force de l’Opium est sa grande polyvalence. Si vous êtes du genre bûcheron ou démolisseur professionnel, calmez-vous ! L’Opium se pilote cool. Se kite est un bon compromis pour un pilote désireux de faire du free style avec une bonne précision, sans pour cela être champion du monde.

Avec un prix public de 1350f (200€), l’Opium devrait faire un tabac auprès des pilotes impatients de s’offrir un kite polyvalent, facile avec un design original.

-       Alors Momo, tu aimes bien l’Opium ?

-       Ouais, il est super !

-       Tu me le rends ?

-       Quand tu auras payé tes 82 bières !

-        Ok ! gardes l’Opium.

LES PLUS

-       belle finition -       prix -       polyvalence

-       design

 

LES MOINS

-       fils sur les pointes d’ailes

-       ne paye pas les bières  

 

 

Découvrez la gamme sur www.r-sky.com

sommaire 6